Vous êtes des vortex d’énergie!

Vortex énergie

Vous pouvez écouter ce podcast en cliquant sur le bouton «Play» du mini-lecteur en haut ou vous pouvez télécharger le MP3 en cliquant sur ce lien.


Tout récemment, pendant l’écoute d’un webinaire, le nom de Bruce Lipton a été cité. Comme ce dont il était question, avait piqué ma curiosité, j’ai fait une petite recherche Google pour découvrir qu’il est un scientifique, biologiste, et auteur de livres spirituels. Je n’ai fait ni une ni deux et je suis allée à ma bibliothèque pour voir si un de ses livres si trouvait. Il y avait : « L’effet lune de miel ». Je n’aurais pas choisi celui-là en premier, mais comme c’était le seul de disponible, je l’ai pris quand même.

Que c’est beau la vie!! J’ai adoré et dévoré ce livre! Tellement que je me le suis acheté, car c’est certain que je vais relire des passages et qu’il me servira de référence.

Vous comprendrez quand lisant ce livre, je pensais à vous. Je me disais combien j’avais hâte de partager tout ça avec vous.

Tout est énergie

J’ai été fasciné par la simplicité de son explication que « tout-est-énergie ». Laissez-moi vous le démontrer.

Les plus petites particules atomiques

La science à découvert que les particules subatomiques fondamentales (protons, neutrons, électrons), que l’on croyait la base des atomes, sont composés finalement d’un paquet de particules encore plus petites. Ces particules minuscules (bosons, fermions, quarks) ont ouvert la voie à la physique quantique, car leurs étranges caractéristiques confondent les principes traditionnels newtoniens. Le plus merveilleux : « […] c’est que les particules atomiques les plus petites ne sont pas composées de matière, qu’elles ne sont pas physiques du tout. »1

Vortex d’énergie

Il continue en expliquant que « Les sous-unités qui composent les atomes sont faites de vortex d’énergie invisible extrêmement puissants, soit l’équivalent de nanotornades. Ces vortex sont faits d’une matière non tangible. Il s’avère que la matière est une forme étrange d’énergie. Elle n’est pas physique. »1

Pour bien saisir ce concept, Bruce Lipton donne l’exemple d’une tornade, elle n’est pas composée de matière, mais d’énergie qui tourbillonne pour créer un vortex. Ce vortex d’énergie aspire la poussière, les débris et c’est ce qui nous permet de la voir. Si nous foncions à toute vitesse sur la tornade avec notre automobile, ce serait comme si nous foncions contre un mur, car la force énergétique de la tornade résiste aux forces opposées.

Nous ne sommes qu’énergie!

Dans mon article, « Pourquoi tout est connecté », je tente d’expliquer pourquoi je crois que si des atomes peuvent être intriqués, nous pouvons l’être aussi. Dans le livre, « L’effet lune de miel », il explique que si les atomes ne sont pas composés de matière, mais bien de vortex d’énergie, les molécules, les cellules sont donc également des vortex d’énergie. « Et finalement, les êtres humains, tous constitués de trillion de cellules, sont… des vortex d’énergie. Il est vrai que nous semblons être de la matière physique, mais c’est une illusion, un tour de passe-passe de la lumière. Nous ne sommes qu’énergie! » 2

Fréquence vibratoire

Alors, si nous sommes composés d’énergie invisible, nous émettons alors des ondes qui sont leur complément physique. Par exemple, si vous laissez tomber un caillou dans l’eau, il se formera des vagues, c’est la force de l’énergie qui se déplace et modèle l’eau.

Je partagerai avec vous deux expériences qu’il décrit dans son livre pour bien comprendre les fréquences énergétiques.

 1er exercice

Laisser tomber deux cailloux dans l’eau de grosseur identique à partir de la même hauteur et exactement au même instant. À un moment, les ondes créées par les cailloux convergent et la force combinée des vagues est amplifiée parce que la hauteur des vagues unifiées est plus grande que les vagues respectives avant leur rencontre. Ce qui donne une interférence constructive puisque la grosseur des vagues est amplifiée.

2e exercice

Par contre, si nous laissons tomber un caillou en premier et que le deuxième suit un peu après l’autre, nous ne verrons pas des vagues plus grosses, car elles ne sont pas synchronisées, en harmonies. Lorsqu’une vague monte, l’autre redescend et l’énergie s’annule et elle est dissipée. Ce phénomène s’appelle interférence destructive parce qu’elle réduit la grosseur des vagues.

Interférences

Donc, parallèlement à la physique quantique, l’amour se définit comme de l’interférence constructive, comme le bonheur éternel. Par contre, l’interférence destructive (mauvaises vibrations) est là pour vous signaler des menaces potentielles.

C’est la même chose pour les personnes, les lieux et les choses. Certains vous donneront de l’énergie, vous vous sentirez en résonnance, heureux tandis que d’autres vous déprimeront, vous fatigueront.

Loi d’attraction et de répulsion

« L’enchevêtrement vibratoire est une composante fondamentale de la loi d’attraction ainsi que de la loi de répulsion, dont on parle beaucoup moins et qui est beaucoup plus pertinente sur le plan personnel. C’est ce qui explique que ce vous attirez à vous et ce que vous repoussez. »3

Nos esprits communiquent

Maintenant que nous savons que nous ne sommes pas faits de matière, mais bien d’énergie. Bruce Lipton partage dans son livre que le physicien théoricien Amit Goswami à effectuer une recherche à l’Université de Mexico qui l’a mené à l’ « […] « inévitable » conclusion que les esprits des humains communiquent entre eux de façon non localisés […] »4.

Ils ont installé deux sujets qui pratiquent la méditation dans des salles différentes. L’un des méditant avait une lumière rouge qui s’allumait devant lui de façon aléatoire. Lorsque la lumière était allumée, une zone de son cerveau s’activait. Une fois sur quatre, la même région du cerveau du méditant dans l’autre salle qui n’avait pas de lumière, s’activait.

Intéressant, non?

Activer d’autres cerveaux?

Alors pour en revenir aux interférences, et si nous portions attention à ce qui se passe dans notre esprit. Par exemple, en pensant davantage à des sensations de calme, de joie, de paix peut-être que nous activerions des cerveaux autour de nous pour qu’ensuite, ces personnes ressentent ces états d’être.

Alors, deux personnes heureuses et calmes ont bien plus de chance d’avoir des fréquences constructives. Les deux seront davantage énergisées et baigneront dans le bonheur.

Je vous mets le lien du second article que j’ai écrit suite à la lecture de ce livre : « Vous avez le pouvoir d’être heureux et amoureux pour toujours! »

Au plaisir,

Catherine


Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copie aux conditions suivantes : Qu’ils ne soient pas coupés et qu’il n’y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à mon blog : http://www.tout-est-energie.com/


Photo de Nullfy from nullfy.com!


Références :

1 Bruce LIPTON, « L’effet lune de miel », Ariane, p.22, https://www.brucelipton.com/

2 Bruce LIPTON, « L’effet lune de miel », Ariane, p.23, https://www.brucelipton.com/

3 Bruce LIPTON, « L’effet lune de miel », Ariane, p.35, https://www.brucelipton.com/

4 Bruce LIPTON, « L’effet lune de miel », Ariane, p.34, https://www.brucelipton.com/ se réfère à Amit Goswami, »Quantum Physics, Consciousness, Creativity, and Healing» (partie 1 de 3), Institut des sciences noétiques, conférences audio (2006), 39 minutes 58 secondes, www.noetic.org/library/audio-lectures/quantum-physics-consciousness-creativity-and/.

Infolettre

* indicates required

1 Commentaire

  1. Pingback: Vous avez le pouvoir d'être amoureux pour toujours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *