Mon défi vitalité

Phare défi

Le choc du diagnostic

Après avoir reçu mon diagnostic de dépression post-partum, j’ai été comme abasourdie. Ça expliquait bien ma grande fatigue, mon émotivité à fleur de peau, le fait que je n’avais plus le goût de rien, mais ça ne pouvait pas m’arriver à moi! La cause de ma dépression n’est pas seulement la naissance de mon 2e enfant, je crois plutôt que c’est dû aux nombreux changements que j’ai eu dans ma vie au même moment.

L’acceptation

Ça m’a pris quelques temps avant de l’accepter et comme rien ne s’améliorait, je compris que je devais prendre les choses en main, car il n’y avait que moi pour me sortir de cette impasse. Je devais aller chercher de l’aide. J’ai dû passer par-dessus mon orgueil, car j’avais comme croyance que j’étais autonome et capable de gérer mes choses toute seule…. ouf!

Les démarches

J’ai donc consulter une psychologue et oui, on peut amener un bébé avec nous. 🙂 Je n’ai pas eu besoin de la voir à de nombreuses reprises, car je comprenais que je devais me consacrer du temps pour faire des choses que j’aime. Et à ce moment, je ne pouvais même pas lui dire ce que j’aimais, je rêvais seulement de pouvoir me reposer seule pendant un moment… Rêve impossible quand on a deux enfants en bas âge. Donc au lieu de dormir dès que j’en avais la chance, je prenais 30 minutes pour faire quelque chose pour moi. Ça a été aussi simple que de regarder une émission de télévision que j’aimais en prenant un thé, de lire un roman,  de prendre un bain moussant juste pour relaxer. Bref, j’ai rapidement réaliser à quel point ce 30 minutes quotidien me permettait de me démontrer que j’étais assez importante à mes yeux pour m’offrir ce temps en cadeau.

Le défi

Des mois se sont écoulés et j’ai commencé à reprendre un niveau d’énergie acceptable, mais je me disais que ça devait être possible d’avoir vraiment plus d’énergie. Je me suis mise à faire des recherches pour augmenter mon taux de vitalité et c’est là que je me suis lancée un défi : À chaque mois, j’allais ajouter une nouvelle habitude saine à ma vie pendant 1 an.

J’étais plutôt du genre à vouloir tout changer en même temps, mais on dirait que j’ai commencé à m’assagir. J’ai compris que j’avais le droit de vivre une vie dans l’harmonie et le bonheur. Je voulais rayonner d’énergie positive.

L’invitation

Alors, je vous invite à vous joindre à mon défi que vous pourrez lire dans mes prochains articles. Vous me direz si vous trouvez que votre énergie augmente ainsi que votre sensation de bien-être.

 

Au plaisir!

 

Catherine

 

Photo de Tracy

Infolettre

* indicates required

2 Commentaires

  1. Pingback: Défi 3 : L’importance de s’accorder du temps

  2. Pingback: Défi no 4 : Jus faits à la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *