L’homéopathie : ma découverte enrichissante

Granules homéopathiques

Ayant fait des études en chimie-biologie, je ne croyais pas à l’homéopathie. À vrai dire, je n’y connaissais pas beaucoup de choses et j’avais un fort préjugé. À cette époque, je pensais que tout ce qui n’était pas explicable par la science ne pouvait être vrai.

La vie a mis plusieurs circonstances sur mon chemin qui m’ont amené à ouvrir mon esprit peu à peu.

C’est l’état de santé de mon bébé qui a fini par faire tomber mes barrières. Il venait d’être sevré et je lui donnais désormais du lait de vache. C’est à ce moment que sa digestion s’est mise à ne plus bien fonctionner. Je pensais que c’était dû à l’adaptation au nouveau lait. Jusqu’à ce qu’une amie qui avait un enfant intolérant au lait me parle d’homéopathie. Elle aussi, travaillant dans le domaine de la santé, avait un esprit plutôt rationnel et j’étais surprise qu’elle m’en parle d’une façon aussi convaincue. Elle prit soin de m’aviser que les tests en homéopathie pour découvrir les intolérances étaient plutôt simples, mais les résultats étaient concluants.

Alors, je décide de consulter en me disant que je n’ai rien à perdre à essayer puisque mon médecin de famille m’avait dit qu’il n’y avait aucun test pour détecter les intolérances. Alors, l’homéopathe me dit que selon la morphologie de mon bébé, il était prédisposé à cette intolérance et le test l’a confirmé. Il était bel et bien intolérant aux produits laitiers. Après le rendez-vous, je suis tout de suite allée acheter du lait de soya et j’ai commencé à lui en donner. En moins de 24 heures, j’avais noté de véritables améliorations et en 3 jours, il était redevenu en parfaite santé. J’étais surprise de voir à quel point tout rentrait dans l’ordre aussi facilement.

Bien qu’il se portait très bien, j’étais inquiète qu’il ait tous les nutriments nécessaires à sa croissance puisqu’après tout, les produits laitiers font partie des 4 groupes alimentaires canadiens. Je me suis donc mise à lire tout ce que je trouvais à cet effet et plus je lisais, plus je me disais que c’était sûrement même mieux pour sa santé et j’aurais préféré que mon autre enfant accepte de boire du lait de soya ou de noix en croyant maintenant que c’est un meilleur choix pour notre santé.

À la suite des vaccins administrés vers l’âge d’un an, mon bébé a recommencé à être malade, plus rien n’allait. J’ai consulté à nouveau l’homéopathe et elle m’a donné un remède pour faire passer les effets du vaccin plus vite dans son système. Ça a été magique. J’avais pourtant attendu plusieurs jours avant de me décider à consulter, en me disant que ça finirait par rentrer dans l’ordre. Une fois de plus, l’efficacité m’a étonnée.

J’ai continué à consulter pour des maux ou maladies de mes enfants et de moi-même. Ça nous a évité des visites chez le docteur. J’ai donc poursuivi mes apprentissages et je possède maintenant une petite pharmacie homéopathique de base pour tous les maux courants des enfants et des grands.

Maintenant que j’ai des granules homéopathiques, j’ai le sentiment d’être plus en contrôle de la situation quand la maladie ou les maux nous touchent. J’aime être en mesure de soigner mes proches sans devoir toujours me rendre à la clinique. Par contre, je conviens que la médecine traditionnelle est nécessaire quand l’état de santé ne s’améliore pas après quelques jours.

J’espère par mon partage d’expériences vous aider à vous ouvrir aux autres méthodes soignantes.

Bonne découverte!

Au plaisir

 

Catherine

 

 

Photo de  Boiron Groupe  

 

Infolettre

* indicates required

7 Commentaires

  1. Evelyne

    L’homéopathie est une forme de médecine qui devrait être plus massivement utilisée. En effet, elle convient à tous, y compris les enfants. Les traitements sont multiples. Ils sont curatifs, préventifs et améliorent même notre bien-être.

    Répondre
    1. Catherine Boilard (Auteur de l'article)

      Merci Evelyne pour ton commentaire! J’espère que dans un avenir rapproché l’homéopathie sera plus couramment utilisée et que ce sera une pratique qui ne sera plus marginale.

      Répondre
  2. Claudia

    Comme je vous comprends. J’ai moi-même découvert l’homéopathie il y a maintenant 17 ans et depuis l’allopathie n’est plus entrée dans nos vies, et Dieu merci. Alliée à la naturopathie, on obtient des miracles.
    Notre dernier en date fut celui-ci http://lescarnetsdemademoiselle.com/2015/01/21/asperger-ou-pas/
    Je prends vraiment plaisir à découvrir votre travail. A tout bientôt.

    Répondre
    1. Catherine Boilard (Auteur de l'article)

      Merci pour votre partage!

      J’ai lu votre article et je vous trouve admirable. Vous avez su vous écouter et de suivre votre intuition.

      Je partage votre opinion que ce n’est que le début au sujet des vaccins.

      Moi aussi, je suis très heureuse de découvrir vos articles!

      Répondre
  3. Pingback: Un Mode De Vie Sain Grâce à Ma Passion Pour La Spiritualité

  4. Pingback: Défi 7 : Éliminer un groupe alimentaire et vivre mieux

  5. Pingback: 21 records Guinness : Des exploits impossibles d’après la science | Planifiez vos rêves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *