Défi 8 – Danger : 80 % des produits utilisés quotidiennement contiennent des substances toxiques

Produits dangereux

Je ne sais plus exactement comment j’ai pris conscience que les produits ménagers et les produits d’hygiène/cosmétique que j’utilisais, contenaient des produits dangereux, pour la majorité pour ne pas dire tous.

J’étais, comme la plupart des gens, naïve… Je me disais que le gouvernement ne laisserait pas des entreprises fabriquer et vendre des produits qui sont dangereux pour notre santé. C’est là où je me trompais. Et oui, nous retrouvons beaucoup de composés dangereux dans les produits que nous utilisons quotidiennement : nettoyant tout usage, détergent pour la lessive, crème hydratante, shampoing, gel douche, etc.

Substances dangereuses dans presque tout

Selon le sondage sur les ingrédients toxiques contenus dans nos produits cosmétiques1, 80 % des produits utilisés par les 6243 participants contenaient au moins une des 12 substances toxiques répertoriées par l’organisation de David Suzuki. David Suzuki est un scientifique reconnu comme environnementaliste de renommée internationale.

De plus, « selon des données compilées aux États-Unis, les femmes consomment deux fois plus de produits cosmétiques et de soins personnels que les hommes, soit en moyenne douze produits différents chaque jour, truffés de plusieurs de ces perturbateurs du système hormonal. Parmi les plus grandes consommatrices, les adolescentes arrivent en tête de liste. »4

La liste des 12 substances toxiques à éviter2 selon David Suzuki

1. BHA et BHT(hydroxyanisole butylé et hydroxytoluène butylé)

Se retrouvent principalement dans les produits hydratants et le maquillage.

2. P-Phenylenediamine

Se retrouve principalement dans les teintures ou les produits contenant des colorants.

3. Cyclomethicone et les siloxanes

Se retrouvent principalement dans les produits hydratants, le maquillage, les produits pour les cheveux

4. DEA, MEA et TEA. (diéthanolamine, monoéthanolamine et triéthanolamine)

Soyez à l’affût du cocamide DEA et lauramide DEA.

Se retrouvent principalement dans les produits hydratants et moussants (shampoing).

5. Dibutyl Phthlate

Se retrouve dans les produits pour les ongles.

6. Libérateurs de formaldéhyde: DMD Hudantoin, Diazolidinyl Urea, Methenamine et du Quaternium-15

Se retrouvent dans les produits pour les cheveux et les produits hydratants.

7. Parabènes – tous ingrédients terminant par «paraben»

Se retrouvent dans le maquillage et les produits hydratants.

8. Parfum (le parfum est en réalité une mixture de produits chimiques)

Se retrouve dans les cosmétiques même celles annoncées «non parfumées».

9. PEG ou 1,4-dioxane

Se retrouve dans les après-shampoings, les produits hydratants, les déodorants.

10. Petrolatum

Soyez à l’affût de l‘huile minérale (« Mineral Oil ») et le pétrole distillé (« Petroleum Distillates »)

Se retrouve dans les produits pour les cheveux, les baumes à lèvres/ rouge à lèvres, les produits de soin de la peau.

11. Sodium Laureth sulfate (SLES) et Sodium Lauryl Sulfate (SLS)

Se retrouvent dans les produits moussants tels que les shampoings, nettoyants et produits pour le bain.

12. Triclosan

Se retrouve dans les produits antibactériens (dentifrice, savon, désinfectant pour les mains).

Les composés les plus présents d’après le sondage1 : fragrance ou parfum suivi des PEG, des paraben et des SLS. Ce sont les 4 que je voyais le plus chez moi aussi.

Je vous laisse consulter le document sur les 12 substances toxiques2 si vous voulez savoir pourquoi elles sont dangereuses.

Le 13: Méthylisothiazolinone

Ce composé remplace souvent les « parabens », mais selon certains professionnels, il serait même plus néfaste que les parabènes. Faites bien attention à ce produit, car ces dommages peuvent ressembler à une brûlure ou la peau peut même craquer et saigner. Selon un article publié sur ICI Radio-Canada, «Denis Sasseville, comme d’autres dermatologues à travers le monde, presse le gouvernement d’interdire cet agent de conservation […]».3

Le 14: Oxybenzone

Dans l’article, « Haro sur des produits de beauté 4» publié dans le Devoir, ils parlent d’une étude réalisée par des chercheurs du Center for Environmental Research and Children’s Health (CERCH) de l’École de santé publique de l’Université de Berkeley. Dans cette étude, ils ont « suivi pendant plusieurs jours la concentration de plusieurs agents chimiques courants chez une cohorte d’une centaine de jeunes filles »4 .

Ils ont quantifié la concentration lorsqu’elles utilisaient leurs produits courants et ensuite après l’utilisation de produits « exempts de perturbateurs endocriniens connus, comme les phtalates (dont six dont déjà interdits dans les produits pour bébé), les parabens, le triclosan et l’oxybenzone »4. Après seulement 3 jours de non utilisations, les concentrations dans leur urine avaient grandement diminuée.

De plus, dans un autre article de ICI Radio-Canada intitulé, « Crèmes solaires et infertilité : le lien se précise 5 », ils soulèvent 8 composés chimiques, des filtres UVB, qui perturbent le fonctionnement des cellules de sperme et qui sont utilisés dans les écrans solaires. L’oxybenzone s’y retrouve ainsi que Avobenzone, Homosalate, Meradimate, Octisalate, Octinoxate, Octocrylène et Padimate O. « Ces produits chimiques sont des ingrédients communs actifs dans les crèmes solaires, mais aussi dans des produits de soins personnels contenant un écran solaire, tels que du maquillage, des crèmes hydratantes et des baumes à lèvres. »5

Santé Canada

Il y a aussi la liste critique des ingrédients de cosmétiques6  produite par le gouvernement du Canada sur Santé Canada. Cette liste est beaucoup plus imposante. L’avantage, c’est qu’on y retrouve des synonymes, des composés apparentés.

Les dangers

Ces substances toxiques se trouvent dans de nombreux produits que nous utilisons quotidiennement. Certains sont cancérigènes, d’autres sont des perturbateurs endocriniens et/ou toxiques pour la reproduction.

Les bonnes marques

Voici des marques tirées du sondage1 qui sont exemptes des 12 substances toxiques2 et que j’utilise:

  • Druide
  • Green Beaver
  • Jason
  • Kiss My Face
  • Nature’s Gate

J’aime aussi beaucoup la marque, ATTITUDE, pour les produits d’hygiène (gel pour le corps, shampoing) autant pour les enfants que les adultes et les produits ménagers/lessive (liquide à vaisselle, savon pour les vêtements, nettoyants). Les produits sont souvent en vente dans les épiceries à un prix similaire aux produits courants.

Comment j’ai fait le changement chez moi

Une fois que j’ai pris conscience du danger pour la santé d’utiliser des produits vendus sans porter attention aux ingrédients, je suis devenue beaucoup plus prudente.

Je n’ai pas changé tous mes produits du jour au lendemain. Chaque fois que je terminais un produit, je le remplaçais par un produit sans substance toxique. Petit à petit, j’ai changé la majorité de nos produits sans trop de difficulté.

Je fais mes achats avec la liste des substances à éviter pour être certaine de ne pas acheter de produit  dangereux. Maintenant, je connais les marques qui ont à cœur d’utiliser des produits naturels, ils sont pour la majorité « bio » ou certifiée « ÉcoCert ».

DIY (Do it yourself – Fait maison)

Depuis quelque temps, je me suis intéressée à fabriquer mes propres produits. J’ai commencé par suivre un atelier pour apprendre à en faire quelques-uns et ça m’a donné le goût de poursuivre. J’ai trouvé des fournisseurs de matières brutes, j’ai fait mes premières commandes et maintenant, je « teste » des recettes. Parfois, j’aime bien d’autres fois moins.

Je ne fais pas encore tous mes produits, mais j’espère pouvoir en faire la majorité. Aussi, les huiles essentielles sont souvent utilisées pour la fabrication de produits et je suis contente d’avoir suivi un atelier à ce sujet. Je suis plus confiante quand je fais mes recettes.

Petit conseil : Si faire vos produits vous intéresse. Commencez à conserver vos contenants, ils vous seront très utiles et ça vous évitera d’en acheter! J

 

Aimeriez-vous que je partage avec vous mes recettes DIY pour des produits ménagers ou d’hygiène? Si oui, laissez-moi un commentaire pour que je connaisse votre intérêt.

Au plaisir,

Catherine

 

Photo de Jacek Cieplinski

 

Références :

1http://www.davidsuzuki.org/fr/publications/rapports/2010/sondage-sur-les-ingredients-toxiques-contenus-dans-nos-produits-cosmetiques/

2http://davidsuzuki.org/fr/publications/ressources/2010/le-guide-du-consommateur-responsable-12-substances-toxiques-a-eviter-dans-vos-co/

3http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/sante/2015/03/08/001-methylisothiazolinone-allergie-peau.shtml

4http://www.ledevoir.com/non-classe/465388/toxicite-les-adolescentes-particulierement-exposees-aux-perturbateurs-endocriniens-qui-pullulent-dans-les-cosmetiques

5http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2016/04/04/001-cremes-solaires-produits-chimiques-fertilite.shtml

6http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/cosmet-person/hot-list-critique/hotlist-liste-fra.php

 

Infolettre

* indicates required

3 Commentaires

  1. Catherine

    Bonjour Catherine,

    Moi j’aimerais connaître tes recettes 🙂 le DIY c’est tellement satisfaisant.

    Répondre
  2. Jocelyne

    Je fais moi aussi quelques DIY et je suis très intéressés à avoir d’autres recettes. Merci de nous concientiser avec votre article pas mal complet !

    Répondre
  3. Pingback: DIY - Assouplisseur à lesseive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *